Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Église Saint-Césaire de Saint-Césaire-lès-Nîmes

église située dans le Gard, en France
Église Saint-Césaire
de Saint-Césaire-lès-Nîmes
image illustrative de l’article Église Saint-Césaire de Saint-Césaire-lès-Nîmes
Présentation
Culte Catholique
Type Église
Début de la construction XIe siècle
Fin des travaux XVIIe siècle
Style dominant Art roman languedocien
Style classique
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gard
Ville Nîmes
Coordonnées 43° 49′ 01″ nord, 4° 19′ 40″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Césairede Saint-Césaire-lès-Nîmes

Géolocalisation sur la carte : Languedoc-Roussillon

(Voir situation sur carte : Languedoc-Roussillon)
Église Saint-Césairede Saint-Césaire-lès-Nîmes

Géolocalisation sur la carte : Gard

(Voir situation sur carte : Gard)
Église Saint-Césairede Saint-Césaire-lès-Nîmes

L'église Saint-Césaire est une église romane située à Saint-Césaire-lès-Nîmes, petit village rattaché à la commune de Nîmes dans le département français du Gard et la région Occitanie.

Sommaire

HistoriqueModifier

L'église fut édifiée par les chanoines du chapitre de la cathédrale de Nîmes au XIe siècle[1].

Les chapelles latérales furent ajoutées au XIVe siècle[1].

Le portail de style classique fut édifié en 1668, comme l'atteste le millésime gravé dans la pierre sur la niche qui le surmonte.

 
L'église vue de l'est.

ArchitectureModifier

Le chevetModifier

L'église possède un chevet roman semi-circulaire réalisé en pierre de taille.

Ce chevet est divisé verticalement en deux registres, séparés par un puissant cordon de pierre.

 
Le chevet roman.

Le registre inférieur, très haut, ne présente aucune ornementation, alors que le registre supérieur est percé de trois fenêtres cintrées et orné d'arcades retombant sur de petits culots ornés de motifs géométriques variés (croix, stries verticales, stries horizontales). Cette arcature est surmontée d'une corniche biseautée.

 
Le registre supérieur du chevet roman.
 
Les arcatures du chevet.

La façade occidentaleModifier

La façade occidentale est percée d'un portail de style classique et d'un oculus et est flanquée d'un clocher d'époque tardive.

Le portail est composé de deux pilastres sommés de chapiteaux ioniques supportant un entablement comportant une architrave moulurée et une frise ornée d'un cartouche et de rinceaux. Cet entablement supporte un fronton brisé encadrant une niche cintrée surmontée d'une coquille Saint-Jacques et encadrée de pilastres supportant un fronton triangulaire. La clé d'arc qui surmonte la niche porte le millésime de 1668.

 
Le portail de style classique (1668).
 
La niche qui surmonte le portail.
 
Chapiteau surmontant un pilastre du portail.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier