Église Saint-Éphrem-le-Syriaque

église située à Paris, en France

Église Saint-Éphrem-le-Syriaque
Image illustrative de l’article Église Saint-Éphrem-le-Syriaque
Présentation
Culte Catholique syriaque
Type Église paroissiale
Rattachement Paroisse syriaque catholique de Paris
Début de la construction 1334
Fin des travaux 1733
Architecte Pierre Boscry
Style dominant baroque
Géographie
Pays France
Région Île-de-France
Département Paris
Ville Paris
Coordonnées 48° 50′ 54″ nord, 2° 20′ 52″ est
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Église Saint-Éphrem-le-Syriaque
Géolocalisation sur la carte : 5e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 5e arrondissement de Paris)
Église Saint-Éphrem-le-Syriaque

Sur les autres projets Wikimedia :

Saint-Éphrem-le-Syriaque est une église catholique syriaque située dans le 5e arrondissement de Paris, dans le quartier de la Sorbonne, au 17, rue des Carmes.

Elle est dédiée à saint Éphrem.

ArchitectureModifier

L'édifice date du XVIIIe siècle. Il est en retrait par rapport à la rue. Le portail de la chapelle imite celui de l'église Saint-André du Quirinal de Le Bernin.

HistoireModifier

L'édifice actuel est la troisième chapelle édifiée sur le site. La première chapelle est édifiée vers 1334 : André Ghini, évêque d'Arras, transforme à cette époque son hôtel parisien en collège pour des étudiants italiens, le collège des Lombards. Ce collège est racheté en 1677 par deux prêtres irlandais qui le transforment en collège des Irlandais ; ils construisent vers 1685 une deuxième chapelle.

La chapelle actuelle est terminée en 1738 par l'architecte Pierre Boscry. Elle cesse ses activités religieuses en 1825. Elle est finalement rachetée par la mairie de Paris qui l'attribue en 1925 à la Mission syriaque catholique en France.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Jacques-François Blondel, Architecture françoise, ou Recueil des plans, élévations, coupes et profils des églises, maisons royales, palais, hôtels & édifices les plus considérables de Paris, tome 2, p. 89-91, Chez Charles-Antoine Jombert, Paris, 1752-1756 [lire en ligne]]
  • Robert AMADOU (avec la collaboration de Catherine AMADOU), Saint-Ephrem-des-Syriens. Du collège des Lombards à nos jours. Paris et Ile-de-France. Mémoires publiés par la Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et de l’Ile-de-France, t. 37, 1986, p. 7-152.

Articles connexesModifier

Lien externeModifier