Ouvrir le menu principal

Église Notre-Dame-du-Soldat de Hans

église située dans la Marne, en France

Église de Hans
Image illustrative de l’article Église Notre-Dame-du-Soldat de Hans
Présentation
Nom local Notre-Dame-du-Soldat
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Rattachement Évêché de Chalons-en-Champagne
Début de la construction XIIe siècle, XIIIe siècle, XIVe siècle, XVe siècle
Style dominant romane
Protection Logo monument historique Classé MH (1943)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Champagne-Ardenne
Département Marne
Ville Hans (Marne)
Coordonnées 49° 06′ 38″ nord, 4° 44′ 59″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église de Hans

Géolocalisation sur la carte : Marne

(Voir situation sur carte : Marne)
Église de Hans

L'église de Hans se trouve être dédiée à Notre-Dame-du-Soldat et est en Champagne-Ardenne.

PrésentationModifier

 
La nef.

L'église de Hans date de la fin du XIIe siècle, elle est citée comme nouvellement construite par une charte de 1206. Deux des piliers de la croisée remontent au tournant des années 1180. Elle possède une tour carrée au-dessus de la première travée et qui fait clocher. Elle a été amputée de son abside en 1809 mais restaurée pendant le Second Empire par la volonté de Henri de Dampierre, la nef fut couverte sans restaurer les voûtes, les vitraux sont de Duhamel Marette sur des thèmes patriotiques, guerre de Crimée, les Pères-blancs en Kabylie, Alpin et Attila, le baptême de Clovis. Les maréchaux offrent une nef en marbre, de nombreuses familles y font apposer une plaque mémorielle aux morts des guerres du Second empire : Blandan, Courbet, le comte d'Enghien, Dupetit-Thouars. Elle fut consacrée par Mgr Sourrieu et bénie par Léon XIII[1].

Elle est classée au titre des monuments historiques [2].

MobilierModifier

Des fonts baptismaux, nef de marbre blanc sur un socle noir. qui sont un don des maréchaux Saint-Arnaud, Randon, Canrobert, Bosquet et Le Bœuf de Nausouty au XIXe siècle. Elle est l'œuvre du sculpteur G. Ardy.

Une plaque en la mémoire des morts au champ d'honneur des militaires du corps d'armée coloniale tombés en 1914-15. Elle se trouve sur le mur est derrière le monument aux morts.

ImagesModifier

Personnages historiquesModifier

Elle abrite le caveau familial de la famille Duval, comtes de Dampierre :

  • Les cœurs de Henri du Val, comte de Dampierre , maréchal et de son frère Guillaume-Henri, général ;
  • Un vitrail de Charles-Antoine-Henri Du Valk de Dampierre, 93e évêque de Clermont ainsi qu'un de Pierre de Hans évêque de Châlons.

Notes et référencesModifier