Édouard Noël

romancier, auteur dramatique et critique français

Édouard Noël (1848-1926) est un auteur et critique dramatique français. Il est notamment l'auteur avec Edmond Stoullig, des Annales du théâtre et de la musique.

Édouard Noël
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Édouard Marie Émile NoëlVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoint
Autres informations
Distinctions

Biographie

modifier

Édouard Noël est né le à Arras, de Charles Louis Noël, contrôleur des contributions indirectes originaire de Cognac, et de Zélie Sabine Sens[1].

Pendant la guerre franco-prussienne, il s'engage dans l'armée. Lieutenant du 8e bataillon de la garde nationale du Pas-de-Calais, il est nommé capitaine le . Il sera décoré de la Légion d'honneur au titre de cet engagement[2].

Licencié en droit puis avocat, c'est comme journaliste et homme de lettres dans le domaine du théâtre qu'il fait carrière.

Il meurt à Paris le [3],[4].

Carrière

modifier

Sous le pseudonyme de Nicolet, il est chargé du courrier des théâtres du journal Le Gaulois, à partir de 1873. Il poursuit sa carrière de critique dramatique et musical au Figaro, à L'Illustration et au Télégraphe[5].

Secrétaire général de l'Opéra-Comique entre 1880 et 1891[6], puis lecteur-examinateur en 1898 à la Comédie-Française[4]. Auteur de romans, livrets ou comédies, il lance en 21 volumes en 1875 Les Annales du théâtre et de la musique[6], en collaboration avec Edmond Stoullig.

Distinctions

modifier

Œuvres principales

modifier
- Prix Monbinne de l’Académie française en 1883 avec Edmond Stoullig
  • Le Singe d'une nuit d'été (paroles), opérette en 1 acte, musique de Gaston Serpette, 1884[7].
  • Marianne, comédie en 1 acte, 1883[8].
  • Les Cent-Jours, 1815, drame historique en 5 actes, en prose, Paris, C. Delagrave, 1895
- Prix Montyon de l’Académie française

Références

modifier
  1. Archives départementales du Pas-de-Calais, registre de naissance, consultable en ligne
  2. a et b Base Léonore
  3. Archives de Paris, registre de décès, 1926
  4. a et b Le Temps, 5 février 1926, consultable en ligne
  5. Album Mariani, Figures contemporaines, Paris, Librairie Henri Floury, , p. 231 du tome onzième
  6. a et b artilyrique.fr, consultable en ligne
  7. Le Singe d'une nuit d'été, consultable en ligne sur Gallica
  8. Marianne, consultable en ligne sur Gallica
  9. L'Amoureux de la morte, consultable sur Gallica

Liens internes

modifier