Édouard Bonnefous

homme politique français

Édouard Bonnefous
Illustration.
Édouard Bonnefous en 1951.
Fonctions
Député
1946-1958
Sénateur
1959-1986
Gouvernement IVe République-Ve République
Groupe politique UDSR (1946-1958)
GD (1959-1986)
Ministre d'État

(4 mois et 13 jours)
Gouvernement Mayer
Chancelier de l'Institut de France

(15 ans)
Prédécesseur Jacques Rueff
Successeur Marcel Landowski
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Paris (France)
Date de décès (à 99 ans)
Lieu de décès Paris (France)
Sépulture Cimetière de Passy
Religion Catholicisme
Résidence Seine-et-Oise
Yvelines

Sur les autres projets Wikimedia :

Édouard Bonnefous, né le à Paris et mort le , est un homme politique français.

BiographieModifier

Édouard Bonnefous est le fils du ministre Georges Bonnefous ; il fait de brillantes études : lycée Janson-de-Sailly, école Fontanes, Sciences po, Institut des Hautes Études Internationales. Il voyage à travers le monde, est journaliste et critique de théâtre.

Il est membre du Comité de libération de Seine-et-Oise. Battu aux élections des deux Assemblées nationales constituantes, il est député UDSR de Seine-et-Oise de 1946 à 1958. Il préside la commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale de 1948 à 1952. Il est ministre à plusieurs reprises sous la IVe République. Il soutient le retour du général de Gaulle en 1958.

Élu au Sénat pour la Seine-et-Oise puis pour les Yvelines en 1959, il siège dans le groupe Gauche démocratique jusqu’en 1986. Il y préside la commission des finances de 1972 à 1986. Sa vie parlementaire aura ainsi duré quarante ans.

Il est le fondateur du prix Édouard-Bonnefous à l'Institut de France, destiné à "récompenser alternativement une œuvre qui aura contribué à alléger le poids de l'État sur les citoyens et une œuvre consacrée à la défense de l'homme et de son environnement"[1].

Fonctions gouvernementalesModifier

Autres fonctionsModifier

Distinctions honorifiquesModifier

Décorations françaisesModifier

Décorations étrangèresModifier


PrixModifier

 
Chapelle funéraire où est inhumé Édouard Bonnefous au cimetière de Passy (division 4).
  • Prix de l’environnement du Conseil général des Yvelines
  • Prix du Fonds français pour la Nature et l’Environnement, 1976
  • Médaille du Mérite européen, 1985
  • Grande médaille d’or de la Société d’encouragement au progrès, 1995
  • Prix de la Société de géographie de Paris, 1953 pour l’Europe face à son destin
  • Médaille du cercle interallié (1992)

ŒuvresModifier

Il a notamment publié :

  • L'idée européenne et sa réalisation, 1950
  • L'Europe face à son destin, 1952
  • Histoire politique de la Troisième République - 1906-1940, (avec Jean-Louis Pierron)
  • L'Homme ou la nature ?, 1970
  • Avant l'Oubli, 1985, ed. Laffont
  • Réconcilier l'homme et la nature, 1990
  • La société dans les encycliques de Jean-Paul II, 2000 (avec Patrick Valdrini)
  • L'environnement en péril, 2001
  • La construction de l'Europe, 2002

Notes et référencesModifier

  1. Voir : http://www.asmp.fr/prix_fondations/fiches_prix/edouard_bonnefous.htm
  2. « Ordre du Mérite commercial et industriel », sur www.france-phaleristique.com (consulté le )
  3. « Ordre du Mérite postal », sur www.france-phaleristique.com (consulté le )
  4. « Ordre du Mérite touristique », sur www.france-phaleristique.com (consulté le )
  5. https://www.quirinale.it/onorificenze/insigniti/247539

Liens externesModifier