Éditions du Croquant

maison d'édition française
Éditions du Croquant
Création 23-09-2005
Forme juridique Société à responsabilité limitée
Siège social Vulaines sur Seine
Direction Louis Weber, gérant
Activité Édition de livres (code : 5811Z)
Effectif 0 en 2019
SIREN 484 210 539
Site web www.editions-croquant.org

Chiffre d'affaires 97 300 en 2018
Résultat net 15 200 € en 2018[1]

Les Éditions du Croquant sont une maison d'édition indépendante française fondée en 2003. Elles ont leur siège au 20 route d'Héricy, à Vulaines-sur-Seine.

Louis Weber et Arnaud Saint-Martin sont co-gérants de cette entreprise coopérative. Les données concernant l'entreprise sont disponibles ici

ProjetModifier

S’inscrivant dans une démarche critique des mécanismes de domination, les Éditions du Croquant publient des ouvrages de chercheurs en sciences humaines, des témoignages d’expériences sociales innovantes et des travaux de collectifs du mouvement social. Elles travaillent en collaboration avec l’association Savoir/Agir (anciennement Raisons d'agir), l'association Espaces Marx et d'autres partenaires comme Attac, la Fondation Copernic, etc.

Les éditions publient aussi trois revues : trimestrielle (Savoir/Agir avec l'association du même nom), semestrielle (Zilsel), ainsi que la revue L'intérêt général (avec le Parti de Gauche).

Constatant la concentration croissante du monde de l’édition et sa dépendance des grands groupes financiers, elles ont choisi d’être autonomes et de garantir cette autonomie par un statut juridique de coopérative.

Une brève présentation (janvier 2018)Modifier

La création des éditions du Croquant en 2003 traduisait une double ambition. D'abord, garantir le mieux possible l'indépendance future de la structure dans un système dominé par les grands éditeurs privés. D'où le choix d'une coopérative, donnant tout le pouvoir aux porteurs de parts, sur un pied de stricte égalité : quel que soit le nombre de parts en sa possession chaque sociétaire dispose d'une voix à l'assemblée générale annuelle.

Privilégier ensuite la qualité des publications. Dans un premier temps appui a donc été pris sur les sociologues regroupés autour de l’association Raisons d'agir, fondée par Pierre Bourdieu et devenue depuis Savoir/Agir pour bien marquer la complémentarité entre savoirs scientifiques et action politique. Avec cependant une double ligne rouge : la volonté de transgresser, au moins en partie, les frontières rigides entre l’univers scientifique et l’action politique va de pair avec le souci de rester fidèle tant aux exigences de l’autonomie du champ scientifique qu’à celles de la pertinence et de l’efficacité politiques.

Les auteurs publiés dans ce cadre voulaient ainsi donner corps au projet de construction d'un intellectuel collectif tel que l'avait souhaité Pierre Bourdieu lui-même.

La première collection, à dominante sociologique et fortement inspirée par les idées de Pierre Bourdieu, a été intitulée tout naturellement Savoir/Agir. Elle a donné lieu plus tard à plusieurs élargissements : vers les sciences sociales avec Champ social, puis, en se spécialisant, vers la science politique avec SocioPo, vers l'économie avec Dynamiques socio-économiques, vers l'histoire avec Sociologie historique

Parallèlement, le souci d'une présence plus dense dans l'actualité éditoriale doublé par celui de donner à davantage de jeunes chercheurs de vraies possibilités de faire connaître leurs travaux ont conduit dès 2007 à créer une revue trimestrielle, appelée, elle aussi, Savoir/Agir, qui est aujourd’hui dans sa treizième année d'existence. Cette expérience positive a été prolongée par l'accueil de la revue Zilsel, abordant d'autres champs de la connaissance (science, technique, société) avec de nouvelles équipes d'auteurs.

Des partenariatsModifier

Dès l'origine, les fondateurs des éditions ont fait de la recherche de partenaires à la fois une orientation et un moyen de résister à l'emprise des grands éditeurs sur le marché du livre. Pour les partenaires, le Croquant offrait la possibilité d'éditer des ouvrages et de les distribuer dans le réseau des librairies. Le mouvement coopérateur a déjà été évoqué. Avec le réseau scientifique Terra, le Croquant a diffusé une série de livres proposant un regard innovant sur un domaine de l'espace public (les réfugiés, la vie en exil, l'asile, etc.) où dominent ordinairement croyances et idéologie.

Plus récemment, et dans la logique de la participation du Croquant à diverses initiatives réunissant l'édition indépendante « engagée » (Salon du livre politique, Village du livre de la Fête de l'Humanité, La Petite Librairie du Livre Politique, etc.), des partenariats occasionnels ou plus durables ont été créés avec Espaces Marx et la revue Économie politique, le réseau européen Transform !, le Parti de gauche (dont le Croquant publie la revue L'Intérêt général), la Fondation Copernic, Attac, etc.

En multipliant les collaborations, sans rien céder de l'exigence de rigueur et de qualité des publications qui a été celle des origines, le Croquant se propose de contribuer aux réponses à des questions comme : comment faire reculer le poids des logiques économico-médiatiques qui restreignent l’espace des débats ? comment déconstruire les évidences de la doxa néo-libérale ? Comment combattre le prêt-à-penser sécuritaire, ou tout simplement réactionnaire, qui a envahi le débat public depuis plusieurs années ? comment élargir ce débat à l'examen lucide des politiques publiques, de droite ou de gauche, menées depuis les années 1970 et à la discussion de propositions alternatives ?

Diffuseur et distributeurModifier

Les éditions du Croquant sont diffusées par Pollen et le Cedif.

DirectionModifier

Les gérants successifs ont été : Alain Oriot, Béatrice Poncin et Annelise Gautier ((2003-2015), Louis Weber (depuis 2015), Louis Weber et Arnaud Saint-Martin (depuis 2020).

Les éditions du Croquant se distinguent par un fonctionnement interne différent des autres maisons d'édition : pour la plus large partie du catalogue, les décisions éditoriales de publication sont prises par des collectifs, notamment de chercheurs, qui sélectionnent les manuscrits, critiquent les contenus et aident les auteurs. Ce dispositif donne une grande autonomie aux groupes et réseaux qui dirigent chaque collection.[réf. souhaitée].


PublicationsModifier

LivresModifier

  • Gérard Mauger, Repères pour résister à l’idéologie dominante, 2013, 240 p. (ISBN 9782365120234), présentation en ligne.
  • Corinne Morel Darleux, Fabrice Flipo et Christian Pilichowski, L'écologie, combien de divisions ?, (ISBN 978-2-36512-072-2, présentation en ligne)
  • Paul Vannier & Francis Daspe : Manifeste pour l'école de la Sixième République
  • Gérard Mauger & Willy Pelletier : Les classes populaires et le FN, 2016, 282 p., coll. « Savoir/agir » (ISBN 9782365121019)
  • Thierry Suchère : Travailler moins pour gagner plus, 2016, 110 p., coll. « Hors-collection » (ISBN 9782365121071).
  • Francis Lebon et Emmanuel de Lescure : L'Éducation populaire au tournant du 21e siècle, 2016, 310 p., coll. « Champ social » (ISBN 9782365121026).
  • Olivier Ihl, Une histoire de la représentation, (ISBN 9782365120975, présentation en ligne), coll. « Champ social », 420 p.
  • Jan Spurk : Au-delà de la crise, 2016, 264 p. (ISBN 9782365120944)
  • Paul Boccara : Pour une nouvelle civilisation, 2016, 142 p., coll. « Savoir/agir », (ISBN 9782365120906).
  • Luigi Del Buono, Christophe Gaubert, Frédéric Lebaron, Marie-Hélène Lechien, Frédéric Neyrat, Fabienne Pavis, Maryse Ramambason, Charles Soulié et Sylvie Tissot : Universitas calamitatum, Le Livre noir des réformes universitaires, coll. « Abélard »
  • Arno Lafaye-Moses : Dialogues sur l'héritage, 2016, coll. « Détox », 124 p.
  • Fatima Besnaci-Lancou, Prisons et camps d'internement en Algérie : les missions du Comité international de la Croix-Rouge dans la guerre d'indépendance, 1955-1962, préface de Aïssa Kadri, éd. du Croquant, 2018, 570 p. (ISBN 978-2-3651-2164-4).
  • Martine Boudet (coord.), Urgence antiraciste –Pour une démocratie inclusive-, préface d'Aminata Traoré, 2017, 234 p. (ISBN 978-2-36512-112-5)
  • Patrick Farbiaz, Les Gilets jaunes. Documents et textes, 2019, 180 p. (ISBN 9782365122078), présentation en ligne sur le site des éditions du Croquant
  • Martine Boudet (coord.) Les langues-cultures moteurs de démocratie et de développement, 2019, 278 p. (ISBN 9782365122115)
  • Janine Guespin-Michel, Complexité, dialectique et émancipation, 2019, 162 pages, (ISBN 9782365122078), sur présentation en ligne

Revue Savoir/AgirModifier

  • n° 34 : Collectif De la classe ouvrière aux classes populaires, (ISBN 9782365120777), 132 p.
  • n° 35 : Frédéric Lebaron et Benjamin Lemoine Dettes publiques, finances publiques, (ISBN 9782365120814), 148 p.
  • n° 36 : Collectif Accueillir les migrants, 2016 (ISBN 9782365120883), 136 p.
  • n° 37 : Claire Lemêtre et Sophie Orange Jeunesses rurales, (ISBN 9782365120937), 120 p.
  • n° 38 : Jean-Baptiste Comby Des alternatives à géométrie variable, (ISBN 9782365121033), 120 p.

Revue Zilsel. Science, technique, sociétéModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier