Éditions de la Nerthe

maison d'édition française

Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 09/01/1997 immatriculation
Disparition 24/11/2010 dissolution
Fiche d’identité
Forme juridique Société à responsabilité limitée
Statut Éditeur indépendant
Siège social Toulon (France)
Dirigée par Michele Plaa liquidateur
Spécialités Littérature, Poésie
Collections Classique, Petite Classique
Langues de publication Français
Diffuseurs Les Belles Lettres
Données financières
Chiffre d'affaires 12 000 € en 2008

comptes récents non disponibles

Résultat net 62000 € en 2008 (perte)

Éditions La Nerthe[1] est une maison d'édition indépendante active entre 1997 et 2010, fondée par Michèle Plâa.

La société ayant été dissoute le , une nouvelle maison a été créée dans le cadre juridique de la Librairie La Nerthe[2] dont les ouvrages sont diffusés et distribués par Les Belles Lettres.

Depuis 2017, l'association Les Amis des Éditions La Nerthe[3] en gère le fonds constitué depuis 2006 et la poursuite du catalogue.

PrésentationModifier

Ses collections Classique et Petite Classique dirigées par Philippe Blanchon, depuis 2006, publient essentiellement des textes inédits d'auteurs majeurs de l'histoire littéraire.

Genres éditésModifier

Poésies, romans, essais et correspondances.

Auteurs éditésModifier

Coéditions et collectifsModifier

Les éditions de La Nerthe ont coédité des ouvrages d'art avec La Villa Tamaris Centre d'Art — notamment sur le Lettrisme —, et aussi avec le CIVA (Ixelles) et le Musée de Sens. Des textes d'auteurs contemporains avec les éditions La Termitière, L'Éclat, etc. : Alain Jugnon, Jérémy Liron, Alexandre Mare, Bernard Noël, René Noël (sur Velimir Khlebnikov), François Rannou, Jacques Sicard, Michel Surya, François Turner... Des ouvrages musicologiques avec Présences Féminines (Camille Pépin). Avec l'ESATPM, elles ont publié Des objectivistes au Black Mountain College, ouvrage composé de conférences et de documents inédits concernant George Oppen, Carl Rakosi et Charles Reznikoff.

À partir de 2020, paraissent les premiers numéros de collectifs américains, Ceci (n')est (pas) l'Amérique avec, dans ses sommaires, Massimo Bacigalupo, Kay Boyle, Stan Brakhage, Bob Brown, Ernesto Cardenal, Cid Corman, E. E. Cummings, Stephen Dwoskin, T. S. Eliot, Ernest Hemingway, Marcia Nardi, Lorine Niedecker, Ezra Pound, Charles Reznikoff, Charles Sheeler, Gertrude Stein, Louis Zukofsky.

En 2021, publication de deux premiers collectifs autour du cinématographe, Politique de l'auteur avec Philippe Blanchon, Alain Jugnon, Bruno Lemoine, Pierre Rottenberg, Jacques Sicard, Michel Surya et René Noël.

Notes et référencesModifier

  1. « identité et siren - 410480172 », sur www.societe.com (consulté le )
  2. « identité et siren - 488909169 », sur www.societe.com
  3. « identité et siren - 824198600 », sur www.societe.com

Liens externesModifier