Ouvrir le menu principal

Éditions Anne Carrière

maison d'édition française

Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 22-04-1993 (ancienne sté)
Dates clés 22-09-2009 immatriculation (de la société nouvelle)
Fondée par Anne Carrière
Alain Carrière
Fiche d’identité
Forme juridique Société par actions simplifiée

Siren : 515 038 982

Statut Filiale de Media Partiipations
Siège social 39 rue des Mathurins[1]
Paris (8e arrond.)
Dirigée par Claude de Saint Vincent
Spécialités littérature française & étrangère,
documents & essais
Langues de publication français
Effectif 6
Site web anne-carriere.fr
Données financières
Chiffre d'affaires 983 800 € en 2017
Résultat net -956 500 € (perte en 2017)

Les éditions Anne Carrière, fondées en 1993 par Anne et Alain Carrière, sont une maison d'édition du groupe Media Participations.

HistoireModifier

La société porte le nom de sa créatrice, Anne Carrière, sœur de l'animateur de télévision Patrice Laffont[1], et fille de l'éditeur Robert Laffont[1].

Le 8 décembre 2009, la société est mise en liquidation judiciaire[2].

Stephen Carrière, fils des fondateurs, reprend la direction de la maison via la Société Nouvelle Editions Anne Carrière en 2009[3].

Il développe alors une nouvelle forme de collectif d'éditeurs indépendants, dont la formule est « Ensemble pour mieux publier ».

En plus des éditions Anne Carrière, le collectif se compose de La Belle Colère (avec Dominique Bordes, éditeur de Monsieur Toussaint Louverture), les Éditions Plein Jour[4], Le Nouvel Attila[5] et Aux Forges de Vulcain[6].

En juin 2017 Media Participations prends une participation majoritaire dans la société évaluée lors de la transaction à 1, 3 millions d'euros[7].


PublicationsModifier

Les éditions Anne Carrière publient de la fiction française et étrangère, des documents d'enquête, des témoignages et des essais.

Parmi les auteurs publiés en littérature française, on trouve notamment François d'Epenoux, David Lelait-Helo, Philippe Cavalier, Yannick Grannec, Héloïse Guay de Bellissen, Eric Marchal, Maud Mayeras, Sibylle Grimbert et Marina Carrère d'Encausse ; en littérature étrangère, le romancier brésilien Paulo Coelho, l'écrivain américain Robert Goolrick, Chimamanda Ngozi Adichie, Katharina Hagena ou Erich Kästner ; en documents et essais, Marcel Rufo et Laurent Gounelle.

En 2015, la maison d'édition publie le récit de la youtubeuse EnjoyPhoenix[8].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier