Édifice Ernest-Cormier

édifice de la Cour d'appel du Québec

L'édifice Ernest-Cormier est un édifice patrimonial situé dans le quartier du Vieux-Montréal à Montréal. Construit entre 1922 et 1925 et conçu par les architectes Ernest Cormier et Louis-Auguste Amos, il a été le troisième palais de justice de Montréal.

Édifice Ernest-Cormier
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Partie de
Style
Architecte
Construction
1921-1926
Occupant
Propriétaire
Patrimonialité
Localisation
Pays
Province
Municipalité régionale de comté
Ville
Adresse
100, rue Notre-Dame Est
Coordonnées
Localisation sur la carte du Canada
voir sur la carte du Canada
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Québec
voir sur la carte du Québec
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la région métropolitaine de Montréal
voir sur la carte de la région métropolitaine de Montréal
Red pog.svg

L'édifice abrite depuis 2005 la Cour d'appel du Québec. La Société immobilière du Québec a aussi ses locaux au sous-sol.

HistoriqueModifier

De 1925 aux années 1970, il servait à traiter les affaires criminelles. De 1975 à 2001, l'édifice abrita le Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec à Montréal[1]. Restauré de 2002 à 2005, il abrite aujourd'hui la Cour d'appel du Québec.

L'édifice Ernest-Cormier a été classé immeuble patrimonial le par le ministère de la Culture et des Communications[2].

ArchitectureModifier

Il est d'une simplicité classique, avec une imposante colonnade. Sur l'architrave est inscrit en lettres romaines : « FRVSTRA LEGIS AUXILIVM QVAERIT QVI IN LEGEM COMMITTIT »[3] (« Celui qui enfreint la loi cherche son aide en vain »).

Organisation des lieuxModifier

Galerie photographiqueModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. « Fiche d'un bâtiiment, Édifce Ernest-Cormier », sur www.vieux.montreal.qc.ca, (consulté le 19 septembre 2014)
  2. « Édifice Ernest-Cormier », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec (consulté le 19 novembre 2014).
  3. « Google Maps », sur Google Maps (consulté le 13 février 2018)

BibliographieModifier

  • Shaun Finn et Mathieu Beauregard, « L'édifice Ernest-Cormier redevient un palais de justice », Journal du Barreau, vol. 37, no 2,‎ (lire en ligne, consulté le 20 avril 2013).
  • Québec, L'édifice Ernest-Cormier : Siège de la Cour d'appel du Québec à Montréal, Québec, Gouvernement du Québec, , 56 p. (OCLC 64402880).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier