Écrans de l'aventure

Festival Écrans de l'aventure
Image illustrative de l’article Écrans de l'aventure
Le Cinéma Le Darcy, un des lieux du festival.

Date de création 1992
Prix principal Toison d'or du film d'aventure
Édition courante 13-16 octobre 2022
Durée 4 jours
Lieu Dijon, Drapeau de la France France
Site web https://www.lesecransdelaventure.com/

Les Écrans de l'aventure de Dijon est un festival international du film documentaire d'aventure. C'est le rendez-vous des aventuriers, des professionnels de l'image et des publics passionnés du genre.

Le logo du festival des Ecrans de l'aventure de Dijon © Paco.pao

Les organisateursModifier

Conçu et initié par La Guilde européenne du raid en 1975, ce festival est réalisé avec la ville de Dijon depuis 1992[1].

De nombreuses personnalités de l'aventure ont contribué à cet événement incontournable de l'aventure en France : Hubert de Chevigny (France), Gérard d'Aboville (France), Sir Peter Blake (Nouvelle-Zélande), James Lovell (États-Unis), Kurt Diemberger (Autriche), Sir Edmund Hillary (Nouvelle-Zélande), Dmitry Shparo (en) (Russie), Claudie Haigneré (France), Bertrand Piccard (Suisse), Catherine Maunoury (France), Alain Bombard (France), Yves Coppens (France), Pierre Schoendoerffer (France), Guillaume de Monfreid (France), Yuichiro Miura (Japon), Nikolay Litau (Russie), Yves Rossy (Suisse), Bernard Voyer (Canada), Olivier Follmi (France), Anne Quéméré (France), Dorine Bourneton (France), Sylvain Tesson (France)[2]...

En 2021, le jury du film était présidé par l'alpiniste Elisabeth Revol et le jury du livre par l'écrivain Jean-Luc Coatalem[3].

Lieux et datesModifier

Tous les ans vers la mi-octobre, le festival se déroule à Dijon. Il s'est tenu au théâtre des Feuillants jusqu'en 1999[4], au Palais des Congrès puis à l'Auditorium de 2000 à 2008[5], et aux cinémas Darcy et Olympia depuis 2009[6],[7].

La 31e édition aura lieu du 13 au 16 octobre 2022[8].

Le principeModifier

  • Le festival a pour vocation de diffuser les meilleures productions documentaires d'aventure internationales. Ces films, ayant trait à l'aventure humaine et à l'exploration, font l'objet d'une compétition et sont diffusés en présence des réalisateurs ou des aventuriers qui en sont les acteurs.
  • Projections, débats, expositions, rencontres... visent à favoriser les rencontres entre les professionnels de l’image, les aventuriers et les publics. Le festival cherche à fédérer les passionnés, à susciter des vocations et des initiatives, à concrétiser des projets.
  • Une Cinémathèque proposant des films primés dans l'histoire du festival est lancée en 2021, à l'occasion de ses 30 ans[9],[10].

Les prix décernés par le festivalModifier

  • 5 prix pour récompenser des films :
    • La Toison d'or du film d'aventure (récompense le meilleur film d'aventure de l'année)
    • Le prix spécial du jury
    • Le prix Jean-Marc Boivin (récompense l'authenticité d'une aventure vécue)
    • Le prix des jeunes de la ville de Dijon
    • Le prix public des Écrans de l'Aventure
    • Le Prix Ushuaïa TV / Écrans de l’aventure de Dijon
    • Le prix jeune réalisateur (jusqu'en 2015, récompensait la qualité d'une première réalisation)
  • 2 prix pour récompenser un livre :
    • La Toison d'or de livre d'aventure vécue (récompense le meilleur récit d'aventure de l'année)
    • Le Prix des lectrices et lecteurs de la Médiathèque Port du Canal, avec la Bibliothèque municipale de Dijon.
  • 3 prix pour récompenser des parcours d'aventure :
    • La Toison d'or de l'aventurier de l'année
    • Le prix Alain Bombard (récompense une aventure contenant un enseignement pour l'avenir)
    • Le trophée Peter Bird (jusqu'en 2015, récompensait la persévérance et la ténacité dans un projet d'aventure)

En 2021, le palmarès des Écrans a distingué Jordan Manoukian (Out of Frame, Toison d'or du film d'aventure), Corentin de Chatelperron (4 mois sur ma biosphère, Toison d'or de l'aventurier de l'année et prix des jeunes de la ville de Dijon), Edouard Cortès (Par la force des arbres, éditions des Équateurs, Toison d'or du livre d'aventure de l'année) ou Marianne Chaud (L'Aventure, prix Alain Bombard)[11].

Notes et référencesModifier

  1. « Ecrans de l'Aventure 2021 : 30 ans d'expéditions et de présence à Dijon », sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté (consulté le )
  2. « Sylvain Tesson: «L'aventure, c'est la vie !» », sur LEFIGARO, (consulté le )
  3. « CINÉMA : Le palmarès 2021 des Écrans de l’Aventure », sur infos-dijon.com (consulté le )
  4. « 30 ans des Écrans : 1992-1999, le temps des Feuillants », sur Les Écrans de l'aventure - Festival international du film d'aventure, (consulté le )
  5. « 30 ans des Écrans : 2000-2008, du Palais des Congrès à l’Auditorium », sur Les Écrans de l'aventure - Festival international du film d'aventure, (consulté le )
  6. « 30 ans des Écrans : 2009-2021, entre Darcy et Olympia », sur Les Écrans de l'aventure - Festival international du film d'aventure, (consulté le )
  7. « L’aventure…bien calé dans un fauteuil de ciné », sur Sparse | Magazine mieux, (consulté le )
  8. « Les Ecrans de l'Aventure 2022 Dijon - festival films : programme, palmarès », sur jds.fr (consulté le )
  9. Outside fr-Toute l'actualité Outdoor et Société, « Les Écrans de l’Aventure : 30 ans, 30 films, le festival à ne pas manquer cet automne », sur Outside.fr – Toute l'actualité Outdoor et Société, (consulté le )
  10. « VOD | Festival Écrans de l'aventure », sur films.lesecransdelaventure.com (consulté le )
  11. Le Bien Public, « Découvrez le palmarès 2021 du festival des Ecrans de l'aventure », sur bienpublic.com,

Liens externesModifier