École nationale supérieure de la nature et du paysage

L’Ecole nationale supérieure de la nature et du paysage (ENSNP) est l'une des 205 écoles d'ingénieurs françaises accréditées au à délivrer un diplôme d'ingénieur[1].

École nationale supérieure de la nature et du paysage
Ensnp logo.JPG
Histoire et statut
Fondation
Type
Site web
Localisation
Ville
Pays
Localisation sur la carte du Centre-Val de Loire
voir sur la carte du Centre-Val de Loire
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le recrutement des élèves ingénieurs ayant été arrêté à la rentrée 2013, les derniers diplômés sortiront en 2018[2]. Elle est située à Blois dans le département de Loir-et-Cher en Centre-Val de Loire.

En 2015, l'ENSNP est intégrée à l'institut national des sciences appliquées Centre Val de Loire (INSA CVL), dont elle devient l'un des départements [3].

HistoriqueModifier

L’École nationale supérieure de la nature et du paysage, implantée à Blois, est créée en 1993, avec l'appui de Jack Lang, maire de Blois et de son premier directeur, Chilpéric de Boiscuillé. C'est un établissement public à caractère administratif (EPA) [4].

En 2015, l'ENSNP est intégrée à l'institut national des sciences appliquées Centre Val de Loire (INSA CVL), issu de la fusion entre l'école nationale d'ingénieurs du Val de Loire (ENIVL) et l'école nationale supérieure d'ingénieurs de Bourges (ENSIB) en 2014 [3].

FormationModifier

L'École nationale supérieure de la nature et du paysage délivrait le diplôme d'ingénieur paysagiste, elle délivre depuis 2018 le diplôme d'Etat de paysagiste, comme trois autres écoles françaises. L'école recrute post-bac et la formation dure cinq ans.

Cette formation, au croisement des pratiques scientifiques et créatives, comprend des enseignements scientifiques tournés vers la compréhension des sciences du vivant, des enseignements de sciences humaines et sociales, des enseignements d'art plastique et de représentation, des enseignements techniques d'ingénierie du projet de paysage ; l'ensemble des enseignements convergent vers la pratique du projet de paysage. Les étudiants effectuent des stages en France et à l'étranger à raison d'un stage par an, soit 5 au cours de leur formation, sur une durée de 12 mois au total. La formation se conclue par un travail de fin d’études individuel sur un site et une problématique de leur choix (TFE) tout au long de la cinquième année [5].

Depuis son intégration à l'INSA CVL, le département issu de l’ancienne école nationale supérieure de la nature et du paysage ne délivrera plus un diplôme d'ingénieur, mais le diplôme d'État de paysagiste (DEP), qui confère le grade de master. La première promotion titulaire de ce diplôme est sortie de l’INSA en 2019 [6].

L'École de la nature et du paysage publie chaque année une revue Les Cahiers de l’École de Blois. Cette revue présente une sélection de travaux de fin d'études rassemblée autour d'un thème, des contributions d'enseignants et de professionnels, ainsi que d'artistes, photographes, scientifiques, écrivains. Chaque numéro de la revue propose une orientation de recherche, une piste à suivre et des idées à reprendre, plutôt qu’un état des lieux du paysage.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier