École internationale bilingue

groupe d'établissements d'enseignement français membre du groupe scolaire Globeducate, pour élèves de la maternelle au baccalauréat français ou international.

L’École internationale bilingue (EIB) est un groupe d'établissements privés d'enseignement français, principalement basé à Paris, membre du groupe scolaire Globeducate[1]. Les écoles EIB accueillent les enfants de 4 à 18 ans, de la maternelle au baccalauréat français ou international.

École internationale bilingue

Description de l'image École internationale bilingue, 6 avenue Van-Dyck, Paris 8e.jpg.
Histoire et statut
Fondation
Type Lycée
Administration
Directeur Jean-Xavier Moreau
Études
Formation Maternelle, élémentaire, primaire collège et lycée général
Localisation
Ville Paris et 8e arrondissement de Paris
Pays Drapeau de la France France

Une école du groupe GlobeducateModifier

L’EIB Paris est membre de Globeducate (anciennement NACE Schools) depuis 2012[1], un groupe scolaire international qui regroupe une cinquantaine d'écoles dans le monde[2]. Les écoles Globeducate proposent des cursus tels que le baccalauréat international ou encore des cursus nationaux anglais, français, américains et espagnols[2].

Fonctionnement de l’écoleModifier

L'école possède 5 établissements[3] :

  • Les classes maternelles et primaires se trouvent au :
  • Les classes de collège se situent au :
    • 16, rue Margueritte et au 11 bis rue Torricelli - 17e arrondissement de Paris (Collège Monceau)
    • Au campus de La Jonchère : Sente de Bournival - La Celle Saint Cloud, Yvelines, de la 6e à la 4e depuis [5]. L'école accueillera les elèves de 3e dès .
  • Le lycée (lycée EIB Étoile) est au 9, rue Villaret-de-Joyeuse - 17e arrondissement de Paris.

En , l'EIB Paris s'agrandira pour accueillir un sixième établissement : l'EIB Grenelle[6], dont la moitié des cours sera dispensée en anglais aux élèves, de la maternelle au CE2.

Ancien établissementModifier

Jusqu'en 2020, l'École comptait un autre établissement.

Le primaire, le collège et le lycée du cursus totalement anglophone (EIB - The Victor Hugo School, devenu ICS Paris[7],[8]) se situent au 23 rue de Cronstadt, 15e arrondissement de Paris. Anciennement, le cursus de High School était situé au 176 rue de Grenelle - 7e arrondissement de Paris[9].

ClassementModifier

Le lycée bilingue EIB Étoile se place parmi les meilleurs lycées de France en 2019[10]. Le Lycée EIB Étoile affiche 100 % de réussite et 96 % de mentions (« bien » et « très bien » pour 72 % d'entre eux) au baccalauréat général[11]. En 2020, le lycée se classe à la 11e place des établissements scolaires de l’académie et dans les 20 premiers établissements nationaux selon Le Figaro Étudiant[12]. En 2019, 100 % des élèves ont obtenu le brevet avec mention et 84 % avec la mention « très bien »[13].

Anciens élèvesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en-GB) « Schools in France | NACE Schools: We Globeducate: Globeducate », sur Globeducate EN (consulté le )
  2. a et b (en) « Globeducate : Shaping the world / International Private Schools », sur Globeducate (consulté le ).
  3. « Ecole internationale bilingue - ecole bilingue paris | EIB Paris », sur EIB (consulté le )
  4. Marion Galy-Ramounot, « Maternelles (très) privées : le meilleur à tout prix », sur Madame Figaro, (consulté le ).
  5. « L'EIB de la Jonchère s'agrandit ! | EIB Paris », sur EIB (consulté le )
  6. Site officiel
  7. « Redirection », sur victorhugoschool.com (consulté le )
  8. icsparis.fr
  9. (en) The Victor Hugo School, « Opening of a second site in Paris for EIB – The Victor Hugo School », sur info.victorhugo.eibparis.com (consulté le )
  10. http://www.parisetudiant.com/etudiant/annuaire-lycees/classement/lycees-gt/ile-de-france_10/paris_75.html
  11. « Classement des lycées 2019 : le Lycée EIB Étoile en progression constante | EIB Paris », sur EIB, (consulté le ).
  12. « Le Figaro étudiant - Lycée ECOLE INTERNATIONAL BILINGUE », sur lefigaro.fr (consulté le ).
  13. « Collège: «Nous adaptons nos enseignements à chaque type d’élève» », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. a b et c « À la renverse », Libération,‎ (lire en ligne).
  15. a et b Caroline de Bodinat, « Dimitri Rassam, l'instinct de cinéma », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Liens externesModifier