Ouvrir le menu principal

École d'application

Une école d'application est, en France, un établissement d'enseignement supérieur chargé de former des étudiants déjà diplômés de l'enseignement supérieur. Les écoles d'application apportent ainsi une formation de spécialisation, souvent professionnalisante, à ces élèves.

Les écoles de spécialisation constituent souvent une étape nécessaire pour accéder à certains corps de fonctionnaires. Par exemple, les diplômés de l'École polytechnique qui choisissent à la fin de leur scolarité d'entrer dans la fonction publique, effectuent une formation de spécialisation dans une des écoles d'application qui le permet (par ailleurs, la quasi-intégralité des élèves de l’École polytechnique font une école d'application).

L'École nationale d'administration est qualifiée d'école d'application, puisqu'elle rassemble sous une même discipline des élèves déjà formés soit par l'enseignement supérieur, et notamment par les instituts, soit par les fonctions administratives qu'ils auront exercées auparavant[1].

Il est également proposé aux élèves de certaines écoles de la fonction publique de poursuivre leur scolarité dans d'autres établissements. Ainsi, les diplômés de l'École nationale des chartes peuvent entrer à l'ENSSIB ou à l'INP.

Type d'écoleModifier

École militaire d'applicationModifier

Article détaillé : école militaire d'application.

Les écoles militaires d’application sont des établissements de formation de l’armée française qui apportent une spécialisation aux officiers et sous-officiers sortant d'une formation initiale[Laquelle ?].

Écoles d'application de l'École polytechniqueModifier

Article connexe : École polytechnique.

Historiquement, les élèves recevaient une formation très générale à l'École polytechnique avant de se spécialiser lors de leur dernière année dans un domaine particulier comme les ponts, les mines ou les télécommunications. Ce modèle a tendance à évoluer aujourd'hui, en particulier vers la recherche.

École nationale d'administrationModifier

École formant des haut-fonctionnaires de la République française (concours après un diplôme conférant le grade de licence, e.g. de type bac+3).

NotesModifier