Ouvrir le menu principal

Un échec thérapeutique est une situation dans laquelle se trouve un malade dont le traitement médical n'a pas/plus d'effet thérapeutique. Tout traitement médical doit donner lieu à une évaluation de son efficacité thérapeutique. Si cette efficacité est jugée nulle, il s'agit d'une situation d'échec thérapeutique.

Il n'existe pas de définition standardisée de l'échec thérapeutique. Les critères sont définis comme étant la persistance de symptômes après un temps défini ou la modification du traitement pour cause d'inefficacité perçue du traitement de première intention[1]. Il y a aussi situation d'échec thérapeutique si un traitement médical ne réduit pas significativement la probabilité d'apparition d'une maladie dont celui-ci est censé diminuer le risque.

L'échec thérapeutique est différent de la rechute, où le malade a initialement bénéficié d'un traitement.

RéférencesModifier

  1. (en) Keren Skalsky, Dafna Yahav, Jihad Bishara et Silvio Pitlik, « Treatment of human brucellosis: systematic review and meta-analysis of randomised controlled trials », BMJ, vol. 336, no 7646,‎ , p. 701–704 (ISSN 0959-8138 et 1468-5833, PMID 18321957, DOI 10.1136/bmj.39497.500903.25, lire en ligne, consulté le 7 décembre 2017)

Articles connexesModifier