Échappatoire à sangliers

Échappatoire à sanglier de type SANGLI-PASS (modèle breveté)

Une échappatoire à sangliers est un système de trappe permettant à des animaux tels que les sangliers ou les blaireaux de sortir d'une emprise clôturée sans possibilité de retour. Elle a été développée en particulier pour réduire les risques de collision entre ces animaux et les véhicules circulant sur le réseau autoroutier[1]. En effet, ces réseaux ont une obligation de clore leurs emprises notamment dans les massifs giboyeux [2] mais des entrées peuvent persister via par exemple des zones endommagées. Un modèle spécifique d'échappatoire dédié au sanglier, breveté, a été mis en place sur l’A8, l’A51 et l’A52.

Articles connexesModifier


Liens externesModifier

Articles de presseModifier

Reportage vidéosModifier

- France 3 Côte d’Azur, 2012 : Lien

- JT 20h TF1, 2012 : Lien

BibliographieModifier

  • BUTON C., NOWAK N., LECIGNE S., 2013, Cadre juridique des traversées de voies routières par des animaux sauvages,Analyse réglementaire et technique, étude X-AEQUO / AIRELE Lien
  • Cabinet X-AEQUO®, 2012. L’échappatoire à sangliers. Un aller simple pour la forêt… une aide pour faire sortir les sangliers des clôtures. Fiche technique du matériel diffusé par la Société AGSTP.
  • Charlez A., 2004. Grand gibier et collisions automobiles. Faune Sauvage 263, 40-43. Lien
  • FDC13, 2012. Chasser en Provence no 24.
  • Klein F., 2010. Connaissance et gestion du sanglier :l a recherche en plein développement. Faune Sauvage 288, 1-5. Lien
  • Ministère de l’équipement, des transports et du logement &Sétra, 2000. Fragmentation de l’habitat dueaux infrastructures de transport. État de l’art. Rapport de la France. Lien
  • Sétra, 1997. Collisions véhicules grands mammifères sauvages. Analyse jurisprudentielle des responsabilités. Note d’information no 53. Lien
  • Sétra, 2003. Systèmes et mesures visant à réduire le nombre de collisions avec les grands ongulés. Note d’information no 72. Lien
  • Sétra, 2005. Aménagements et mesures pour la petite faune. Guide technique.
  • Sétra, 2006. Routes et passages à faune 40 ans d'évolution. Bilan d’expériences. Lien
  • Sétra, 2007. Rapport COST 341 - Fragmentation des habitats due aux infrastructures de transport. Faune et trafic : Manuel européen d’identification des conflits et de conception de solutions. Lien
  • Sétra, 2008. Clôtures routières et faune : critères de choix et recommandations d’implantation.Note d’information no 86. Lien
  • Vignon V., & H. Barbarreau. 2008. Collisions entre véhicules et ongulés sauvages : quel coût économique ? Faune Sauvage 279, 31-35. Lien

Notes et référencesModifier

  1. Sanglier, sortie d'autoroute sans péage, Le Saint-Hubert, septembre-octobre 2012.
  2. [BUTON C., NOWAK N., LECIGNE S., 2013, Cadre juridique des traversées de voies routières par des animaux sauvages,Analyse réglementaire et technique, étude X-AEQUO / AIRELE sur http://afie.net/spip.php?article11