Échantillonnage de Fowler

échantillonnage de Fowler est une méthode de lecture des détecteurs infrarouges destinée à diminuer le bruit au détriment de la rapidité. Elle consiste à opérer plusieurs lectures non destructives au début et en fin d'intégration. Elle fut proposée dans un contexte astrophysique par Albert Fowler et Ian Gatley au début des années 1990[1].

Plusieurs lectures en début et fin d'intégration diminuent le bruit si le détecteur est limité par le bruit à haute fréquence.

Lorsque N lectures sont opérées, la réduction du bruit par rapport à la double lecture corrélée est d'un facteur √N lorsque le facteur déterminant est le bruit à haute fréquence. Couramment, le nombre de lectures est de 8 à 32 pour une réduction du bruit d'un facteur 3 à 6.

RéférencesModifier

  1. (en) Albert M. Fowler et Ian Gatley, « Demonstration of an Algorithm for Read-Noise Reduction in Infrared Arrays », Astrophysical Journal, Part 2 - Letters, vol. 353,‎ , p. L33–L34 (DOI 10.1086/185701).