Ouvrir le menu principal
Article principal : Boulevard périphérique de Paris.

Échangeur de la porte de la Chapelle
Image illustrative de l’article Échangeur de la porte de la Chapelle
Type Échangeur autoroutier et diffuseur
Date de construction 1964 - 1966
Croisement entre Boulevard périphériqueA1 - N1
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Ville Paris
Coordonnées 48° 54′ 03″ nord, 2° 21′ 32″ est

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Échangeur de la porte de la Chapelle

L'échangeur de la porte de la Chapelle est un échangeur autoroutier situé sur le boulevard périphérique de la ville de Paris en France.

Sommaire

HistoireModifier

Les travaux ont commencé en octobre 1964 et l'échangeur a été mis en service en octobre 1966[1].

DescriptifModifier

L'échangeur de la porte de la Chapelle est un échangeur de 4,500 km de voies de raccordement qui s'entrecroisent à trois niveaux différents sur une surface de huit hectares. Il comporte au total 12 ouvrages de largeur et de portée variables[1].

L'autoroute A1 au nord, également dénommé Autoroute du Nord, qui relie Paris à Lille se raccorde au boulevard périphérique par deux groupes de bretelles. Les bretelles de raccordement au périphérique extérieur en entrée et sortie sont situées sur le niveau supérieur. La bretelle raccordant le périphérique intérieur en sortie vers l'autoroute est située en niveau intermédiaire. La bretelle raccordant l'autoroute en entrée sur le périphérique intérieur constitue le niveau bas. La voirie locale est constituée par la route nationale 1 au nord, dénommée avenue du Président-Wilson, est traversante et se raccorde au périphérique par des bretelles spéciales. Le faisceau de bretelles se raccorde au sud sur la rue de la Chapelle et sur le boulevard Ney[2].

 
Échangeur de la porte de la Chapelle

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Le point sur le boulevard périphérique », sur le site de l'INA, (consulté le 30 avril 2012)
  2. « photo de l'échangeur en 1967 », sur le site parisenimages.fr (consulté le 30 avril 2012)

Voir aussiModifier