Écartement russe

écartement de chemin de fer de 1 520 mm

L'écartement russe est un écartement de chemin de fer de 1 520 mm[1] soit 4 pieds et 11 5/6 pouces. Il est utilisé notamment en Arménie, en Azerbaïdjan, en Biélorussie, en Estonie, en Finlande, en Géorgie, au Kazakhstan, au Kirghizistan, en Lettonie, en Lituanie, en Moldavie, en Mongolie, en Ouzbékistan, en Roumanie, en Russie, au Tadjikistan, au Turkménistan et en Ukraine.

En Finlande, l'écartement est de 1 524 mm. En Estonie, depuis l'indépendance, l’écartement est officiellement le même qu’en Finlande, mais la conversion ne s’effectue que peu à peu et les documents techniques indiquent les deux écartements[2].

Il est actuellement présent sur 225 000 km ; c'est ainsi l'écartement le plus utilisé après la voie normale. Sa première utilisation remonte à 1842.

Historiquement, cet écartement était de 1 524 mm soit 5 pieds. Il a été légèrement réduit dans les années 1960-1970 sur l’ensemble du réseau de l’Union soviétique[3] pour des motifs inconnus. La Finlande conserva l’écartement de 1 524 mm. Le matériel roulant peut circuler dans ces deux pays en raison de la tolérance d'écartement. Les trains de voyageurs Allegro qui assurent la liaison entre Helsinki et Saint-Pétersbourg ont un écartement intermédiaire de 1 522 mm[4].

RéférencesModifier

  1. Antoine Beyer, « Le contact des réseaux ferrés à écartement russe et européen. Héritage embarrassant ou futur trait d’union continental ? », Strates. Matériaux pour la recherche en sciences sociales, vol. 15,‎ , p. 153-170 (ISSN 1777-5442, lire en ligne).
  2. (et) « Raudteevõrgustiku teadaanne (periood 13.12.2020 kuni 11.12.2021 ) » [« Document de référence du réseau (période du 13.12.2020 au 11.12.2021) »] [PDF], sur evr.ee (consulté le 31 décembre 2020).
  3. (en) « Our Track Gauge 1520 » (consulté le 31 décembre 2020).
  4. (en) « Finland - Allegro bullet train Helsinki - St. Petersburg » (consulté le 31 décembre 2020).