Ère archaïque de l'Amérique du Nord

Dans la classification des cultures archéologiques d'Amérique du Nord, l'Archaic period en Amérique du Nord, consistant en une période allant d'environ 8000 à 1000 avant J.-C.[1] dans l'ordre des étapes culturelles précolombiennes nord-américaines, est une période définie par l'archaic stage du développement culturel. L'ère archaïque est caractérisée par des économies de subsistance, soutenues par l'exploitation des noix, des graines et des fruits de mer[2]. Comme sa fin est définie par l'adoption de l'agriculture sédentaire, sa date peut varier considérablement à travers les Amériques.

Couteau en cuivre, pointes, poinçons et sarcloir, de l'Archaic period tardive, Wisconsin, 3000-1000 av.

Le reste des Amériques a également une période archaïque[2].

ClassificationsModifier

Ce système de classification a été proposé pour la première fois par Gordon Willey et Philip Phillips (en) dans le livre de 1958 largement accepté Method and Theory in American Archaeology .

Dans l'organisation du système, l'époque archaïque a suivi l'ère lithique et est remplacée par l'ère formative[3].

  1. L'ère lithique
  2. L'ère archaïque dont l'ère archaïque de l'Amérique du Nord
  3. L'ère formative
  4. L'ère classique
  5. L'ère post-classique

De nombreuses variations locales ont été identifiées dans les classements culturels. La période a été subdivisée par région puis par époque. Par exemple, la tradition archaïque du sud-ouest (en) est subdivisée en cultures Complexe San Dieguito (en), tradition Oshara (en), tradition Cochise (en) et tradition Chihuahua (en)[4].

Étape archaïque en Amérique du NordModifier

Depuis les années 1990, la datation sécurisée de plusieurs sites de l'archaïque moyen dans le nord de la Louisiane, du Mississippi et de la Floride a remis en question les modèles de développement traditionnels. Dans ces régions, les sociétés de chasseurs-cueilleurs de la basse vallée du Mississippi (en) se sont organisées pour construire des complexes monumentaux de tertres (mound complex) dès 3500 (confirmé à Watson Brake (en)), la construction se poursuivant sur une période de 500 ans. Ces premiers sites de tertres comme Frenchman's Bend et Hedgepeth étaient de cette période; tous ont été construits par des sociétés localisées. Watson Brake est maintenant considéré comme le plus ancien complexe de monticules des Amériques[5]. Il précède celui construit à Poverty Point sur de près de 2 000 ans (les deux sont dans le nord de la Louisiane). Plus de 100 sites ont été identifiés comme étant associés à la culture régionale de Poverty Point, de la période archaïque tardive, et il faisait partie d'un réseau commercial régional à travers le sud-est.

À travers les Southeastern Woodlands (en), à partir d'environ 4 000, les peuples exploitent les ressources des wetlands, créant de grands amas coquillés. Les amas se sont développés là où les gens vivaient le long des rivières, mais il y a peu de preuves de peuples archaïques le long des côtes avant 3000. Les sites archaïques de la côte peuvent avoir été inondés par élévation du niveau de la mer (un site sur 15 à 20 pieds d'eau au large du comté de Sainte-Lucie, en Floride, a été daté de 2800 ). À partir de 3000, des preuves d'une exploitation à grande échelle des huîtres apparaissent. Au cours de la période allant de 3000 à 1000, des amas coquillier en forme d'anneau (shell rings) (en), de grands amas qui entourent plus ou moins les centres ouverts, se développent le long de la côte. Ces anneaux coquillés sont nombreux en Caroline du Sud et en Géorgie, mais on les trouve également dispersés autour de la péninsule de Floride et le long de la côte du golfe du Mexique aussi loin à l'ouest que la rivière aux Perles. Dans certains endroits, comme Horr's Island dans le sud-ouest de la Floride, les ressources sont suffisamment abondantes pour soutenir d'importantes communautés de construction de tertres tout au long de l'année. Quatre buttes (mound) de coquillages ou de sable sur l'île Horr ont été datés entre 4870 et 4270[6],[7].

ChronologieModifier

Archaïque précoce
Archaïque moyen
Archaïque tardif

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. David G. Anderson et Kenneth E. Sassaman, Recent Developments in Southeastern Archaeology : From Colonization to Complexity, Washington, DC, Society for American Archaeology Press,
  2. a et b Willey, Gordon R., The Pastmasters: Eleven Modern Pioneers of Archaeology: V. Gordon Childe, Stuart Piggott, Charles Phillips, Christopher Hawkes, Seton Lloyd, Robert J. Braidwood, Gordon R. Willey, C.J. Becker, Sigfried J. De Laet, J. Desmond Clark, D.J. Mulvaney, New York, Thames & Hudson, (ISBN 0-500-05051-1, OCLC 19750309), « Gordon Willey »
  3. « Method and Theory in American Archaeology » [Digitised online by Questia Media], Gordon Willey and Philip Phillips, University of Chicago, (consulté le )
  4. « Archaic Period, Southeast Archaeological Center » [archive du ] (consulté le )
  5. Joe W. Saunders*, Rolfe D. Mandel, Roger T. Saucier, E. Thurman Allen, C. T. Hallmark, Jay K. Johnson, Edwin H. Jackson, Charles M. Allen, Gary L. Stringer, Douglas S. Frink, James K. Feathers, Stephen Williams, Kristen J. Gremillion, Malcolm F. Vidrine, and Reca Jones, "A Mound Complex in Louisiana at 5400-5000 Years Before the Present", Science, 19 September 1997: Vol. 277 no. 5333, pp. 1796-1799, accessed 27 October 2011
  6. Milanich:84-85, 90, 95
  7. Russo, « Archaic Shell Rings of the Southeast U. S. », National Park Service (consulté le ), p. 10, 27
  8. Saunders, Joe W. et al. "Watson Brake, a Middle Archaic Mound Complex in Northeast Louisiana" American Antiquity . Vol. 70, No. 4: 631–668. 2005
  9. John E. Clark et Dennis Gosser, Reinventing Mesoamerica's First Pottery, Washington, D.C., Smithsonian, , 211 p. (ISBN 1-56098-516-X)
  10. "Migration to Greenland." About Greenland. Retrieved 28 February 2012.
  11. Sara A. Herr, "The Latest Research on the Earliest Farmers", Archaeology Southwest 23, n. 1 (Winter 2009): 1
  12. "Poverty Point (2000–1000 B.C.)." Heilbrunn Timeline of Art History. (retrieved 19 June 2011)

BibliographieModifier

  • Willey, Gordon R., The Pastmasters: Eleven Modern Pioneers of Archaeology: V. Gordon Childe, Stuart Piggott, Charles Phillips, Christopher Hawkes, Seton Lloyd, Robert J. Braidwood, Gordon R. Willey, C.J. Becker, Sigfried J. De Laet, J. Desmond Clark, D.J. Mulvaney, New York, Thames & Hudson, (ISBN 0-500-05051-1, OCLC 19750309), « Gordon Willey »
  • Cheryl Claassen, Feasting with Shellfish in the Southern Ohio Valley : Archaic Sacred Sites and Rituals, Knoxville, U of Tennessee P, , 288 p. (ISBN 978-1-57233-733-6 et 1-57233-733-8, lire en ligne)
  • Jerald T. Milanich, Archaeology of Precolumbian Florida, Gainesville, Florida, The University Press of Florida, (ISBN 0-8130-1273-2)

Articles connexesModifier