Ça peut pas faire de mal

Ça peut pas faire de mal est une émission radio proposée par France Inter chaque samedi entre 18 heures et 19 heures de 2009 à 2020[1], dans laquelle, le comédien français Guillaume Gallienne lit et commente une œuvre. Cette émission classée Culture, propose des extraits du répertoire classique de la littérature, monologues ou pièces de théâtre.

Ça peut pas faire de mal
Image illustrative de l’article Ça peut pas faire de mal
Logo du podcast de l'émission.

Création 1er septembre 2009
Disparition 2020
Équipe
Présentation Guillaume Gallienne
Réalisation Xavier Pestuggia
Diffusion
Pays France
Station France Inter
Horaires samedi de 18h à 19h
Rediffusion à partir du
Podcast https://www.franceinter.fr/emissions/ca-peut-pas-faire-de-mal

L'évolutionModifier

DébutsModifier

Pendant les débuts de l'émission crée en 2009, les lectures proposées par Guillaume Gallienne, s'orientait plutôt vers des œuvres et auteurs classiques, notamment Victor Hugo, Marcel Proust, Jean Racine.

Changements de "registre"Modifier

Afin de se moderniser et de varier les auteurs, les genres..., les lectures se sont petit à petit orientées vers des ouvres plus contemporaines, par exemple J. R. R. Tolkien. il permet alors de faire connaitre des œuvres moins classique et attirer un public plus jeune qui s'intéresse a des œuvres contemporaines.

Dernier podcastModifier

Pour son dernier podcast, Guillaume Gallienne a décidé de rendre hommage à sa cousine Alicia Gallienne décédée le 24 décembre 1990 à l'âge de 20 ans avec qui il était très proche, en lisant ses poèmes. C'est le jour de son enterrement que Guillaume Gallienne alors âgé de seulement 20 ans décida de devenir comédien[2]. Il lit alors des extraits du recueil des poèmes de sa cousine, L'autre moitié du songe m'appartient, publié 30 ans après la mort de celle-ci[3].

Organisation de l'émissionModifier

L'émission s'organise en trois temps. Estelle Gapp et Laura El Makki (jusqu'en 2016) puis Fanny Leroy lisent plusieurs livres et font le choix de la lecture proposée lors de l'émission. Elles sélectionnent les textes des œuvres, font ensuite un important travail de montage et bâtissent une dramaturgie. Ainsi il peut arriver que Guillaume Gallienne déplace des choses comme il ne connait pas le texte à l'avance « il arrive que l’émotion le prenne par surprise ».

Le travail technique de l'émission est très important. Contrairement à ce qui est entendu, Guillaume Gallienne ne lit pas en continu, il reprend souvent ses phrases: une fois voire deux ou trois fois. Il faut ensuite choisir la meilleure version, sur environs 50 minutes seulement 35 minutes sont sélectionnées, puis on fait la mise en onde et on rajoute la musique. La musique est choisie par Xavier Pestuggia sur une cinquantaine de musique qu'il écoute préalablement. Ce montage prend à peu près une journée.

Ce travail sert alors à mettre en valeur la voix de Guillaume Gallienne, une voix qui change selon les textes : « C’est une voix malléable, qui sait se faire oublier pour mettre en valeur le texte'[4] »[5].

ÉquipeModifier

De 2009 à 2016, le producteur Guillaume Gallienne collabore avec Laura El Makki une auteure, journaliste et productrice française, dans l'émission, il collabore également avec Xavier Pestuggia qui est son réalisateur, avec Bernard Lagnel comme technicien, Estelle Gapp, une auteur, productrice et Fanny Leroy comme chargées de programme et Claire Teisseire comme attachée de production.

Ça peut pas faire de mal: les romansModifier

volumes dates de parution auteurs évoqués thèmes
1[6] 21 novembre 2014 Proust, Hugo, Madame de La Fayette
2[7] 27 novembre 2015 Baudelaire, Apollinaire, Éluard et Aragon la poésie
3[8] 05 décembre 2016 Balzac, Flaubert, Zola, Maupassant Le roman français du XIXe siècle
4[9] 23 novembre 2017 Joseph Kessel, Lewis Caroll, Michel Tournier, Mark Twain La littérature jeunesse
5[10] ;28 mars 2018 Simone de Beauvoir, Marguerite Duras, Marguerite Yourcenar, Annie Ernaux Les femmes écrivains

Notes et référencesModifier

  1. « Guillaume Gallienne : "J'aime tellement le service public : des choses arrivent ici et pas ailleurs" », sur www.franceinter.fr (consulté le )
  2. Par Benoît Daragon Le 1 février 2020 à 19h32, « Guillaume Gallienne : «Je ne veux pas devenir le Monsieur littérature de France Inter» », sur leparisien.fr, (consulté le )
  3. Par Benoît Daragon Le 1 février 2020 à 19h32, « Guillaume Gallienne : «Je ne veux pas devenir le Monsieur littérature de France Inter» », sur leparisien.fr, (consulté le )
  4. « Les bonnes ondes de Guillaume Gallienne », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. « Les bonnes ondes de Guillaume Gallienne », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Ça peut pas faire de mal. Volume 1 », sur Radio France (consulté le )
  7. « Ça peut pas faire de mal. Volume 2: La poésie », sur Radio France (consulté le )
  8. « Ça peut pas faire de mal. Volume 3: Le roman français du XIXe siècle », sur Radio France (consulté le )
  9. « Ça peut pas faire de mal. Volume 4: La littérature jeunesse », sur Radio France (consulté le )
  10. « Ça peut pas faire de mal. volume 5: Les femmes écrivains », sur Radio France (consulté le )