Ouvrir le menu principal

Æthelweard (historien)

chroniqueur et écrivain anglo-saxon
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Æthelweard.
Æthelweard
Décès vers 998 ?
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture vieil anglais

Œuvres principales

  • Chronicon

Æthelweard (fl. 975-998) est un noble et historien anglo-saxon.

BiographieModifier

Æthelweard est ealdorman « des provinces occidentales », c'est-à-dire probablement du Devon, du Somerset et du Dorset. Il obtient la prééminence parmi ses pairs en 993 et participe aux négociations avec le Viking Olaf Tryggvason qui aboutissent à la conversion de ce dernier en 994. On perd sa trace en 998, et il est probablement mort peu après cette date[1].

Æthelweard est l'auteur d'une traduction latine de la Chronique anglo-saxonne, dans le style herméneutique, qui comprend des informations absentes des autres versions de ce texte. Ce Chronicon, probablement rédigé entre 975 et 983, est dédié à sa cousine Mathilde, abbesse d'Essen et descendante d'Édouard l'Ancien. Il est également l'ami et le protecteur du lettré Ælfric d'Eynsham[1].

Dans son Chronicon, Æthelweard se présente comme un descendant du roi Æthelred de Wessex (le frère aîné d'Alfred le Grand, mort en 871), mais son ascendance exacte est impossible à retracer. Il est possible qu'il soit le frère d'Ælfgifu, l'épouse du roi Eadwig (mort en 959). Il est le père de l'ealdorman Æthelmær Cild et le grand-père de l'archevêque de Cantorbéry Æthelnoth[1].

RéférencesModifier

  1. a b et c Miller 2014, p. 18.

BibliographieModifier

Liens externesModifier