Ælfflæd (femme d'Édouard l'Ancien)

épouse d'Édouard l'Ancien
Ælfflæd
Biographie
Décès après 919
Sépulture Abbaye de Wilton
Père Æthelhelm
Conjoint Édouard l'Ancien
Enfants Ælfweard
Edwin
Æthelhild
Eadgifu
Eadflæd
Eadhild
Eadgyth
Ælfgifu
Religion christianisme

Ælfflæd est la deuxième femme du roi des Anglo-Saxons Édouard l'Ancien.

BiographieModifier

Ælfflæd est la fille d'un ealdorman nommé Æthelhelm. Il s'agit probablement de l'ealdorman du Wiltshire portant ce nom dont la Chronique anglo-saxonne mentionne le décès en 897[1]. Elle se marie avec Édouard l'Ancien vers 900, peu après son accession au trône. Elle n'apparaît que sur une seule charte de son mari, en 901, avec le titre de conjux regis, « conjoint du roi », et n'est jamais appelée reine. Il est peu plausible qu'elle ait été sacrée avec son mari le [1].

Édouard et Ælfflæd ont huit enfants, deux fils et six filles :

Édouard se remarie vers 919 avec Eadgifu. Le sort d'Ælfflæd n'est pas connu avec certitude, mais il semble qu'Édouard l'ait envoyée dans un couvent afin de prendre une nouvelle femme[2]. Elle est inhumée à l'abbaye de Wilton, comme ses deux filles Æthelhild et Eadflæd[3].

PostéritéModifier

Ælfflæd apparaît dans les Histoires saxonnes de Bernard Cornwell, série de romans historiques se déroulant sous le règne d'Alfred le Grand et de ses successeurs, ainsi que dans la série télévisée The Last Kingdom qui en est adaptée.

Article connexeModifier

RéférencesModifier

  1. a et b Foot 2011, p. 37.
  2. Foot 2011, p. 57.
  3. Foot 2011, p. 45.

BibliographieModifier

Lien externeModifier