Ángel Suquía Goicoechea

cardinal de l'Église catholique romaine

Ángel Suquía Goicoechea
Image illustrative de l’article Ángel Suquía Goicoechea
Le cardinal Ángel Suquía Goicoechea.
Biographie
Naissance
Zaldibia (Espagne)
Ordination sacerdotale
Décès (à 89 ans)
Saint-Sébastien (Espagne)
Cardinal de l'Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Jean-Paul II
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de Gran Madre di Dio
Évêque de l'Église catholique
Ordination épiscopale par le
card. Antonio Riberi
Dernier titre ou fonction Cardinal-prêtre
de Gran Madre di Dio
Archevêque de Madrid (Espagne)
Archevêque de Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne)
Évêque de Malaga (Espagne)
Évêque d'Almería (Espagne)

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Ángel Suquía Goicoechea, né le à Zaldibia et mort le à Saint-Sébastien, est un cardinal basque espagnol, archevêque de Madrid de 1983 à 1994.

BiographieModifier

Il étudie en sciences humaines dans les séminaires de Saturraran et Vitoria-Gasteiz (1928-1933), la philosophie au Séminaire diocésain de Vitoria-Gasteiz (1933-1939), et la théologie au séminaire diocésain de Vitoria-Bergara (1936-1939).

Il manifeste son goût pour la littérature dès sa jeunesse et écrit de la poésie en langue basque. C'est peut-être le goût pour la culture basque qui l'amène à devenir membre d'Eusko Ikaskuntza avant la guerre civile.

À l'été 1939, il part en Allemagne pour étudier la liturgie au monastère bénédictin de Marie Laach, mais le début de la Seconde Guerre mondiale le forcé à retourner en Espagne.

PrêtreModifier

Ángel Suquía Goicoechea est ordonné prêtre le pour le diocèse alavais de Vitoria-Gasteiz.

ÉvêqueModifier

Nommé évêque d'Almería le , il est consacré le suivant par le cardinal Antonio Riberi.

Le , il devient évêque de Malaga avant d'être nommé archevêque de Saint-Jacques-de-Compostelle le , puis archevêque de Madrid le . Âgé de 77 ans, il se retire de cette dernière charge le .

Il préside la Conférence épiscopale espagnole de 1987 à 1993.

CardinalModifier

Il est créé cardinal par le pape Jean-Paul II lors du consistoire du avec le titre de cardinal-prêtre de Gran Madre di Dio.

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier