Ouvrir le menu principal

Álvaro Duarte

coureur cycliste colombien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duarte.
Duarte Sandoval est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Duarte ; le second, maternel, souvent omis, est Sandoval.
Álvaro Duarte
Alvaro Duarte Clasico RCN 2015 Etapa 9.jpg
L'arrivée en vainqueur d'Álvaro Duarte à Ibagué, terme de la neuvième étape du Clásico RCN 2015.
Informations
Nom de naissance
Álvaro Duarte SandovalVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (28 ans)
FunzaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
China Continental Team of Gansu Bank
Équipes amateurs
2011EBSA-Empresa de Energía de Boyacá
2013Aguardiente Néctar
2014Construcciones Paulino
08.2015-12.2015[n 1]Aguardiente Néctar
2017Movistar Team América
Équipes professionnelles
2012Colombia-Comcel
01.2015-07.2015[n 2]RTS-Santic Racing
2016Movistar Team América
2018Forca-Amskins
06.2019-12.2019China Continental Team of Gansu Bank

Álvaro Duarte Sandoval (né le à Funza) est un coureur cycliste colombien. Son frère Fabio est également coureur cycliste professionnel[1].

BiographieModifier

Álvaro Duarte est un cycliste, natif du département de Cundinamarca, marié et père d'une enfant. Il est le frère cadet de Fabio Duarte, champion du monde Espoir 2008[1].

En 2013, avec l'équipe de son département natal, Aguardiente Néctar, il est au départ des deux épreuves les plus importantes du calendrier national colombien, le Clásico RCN[2] et le Tour de Colombie, où il termine, de manière anecdotique, sixième des classements du meilleur grimpeur et des moins de 23 ans[3].

En décembre, l'équipe continentale portugaise Louletano annonce le renfort de deux Colombiens, dont Álvaro Duarte, pour la saison suivante[4]. Cependant, l'accord ne se conclut pas et, en mars 2014, Duarte trouve refuge chez la formation asturienne Construcciones Paulino[5], avec laquelle il participe à plusieurs courses du calendrier amateur espagnol[n 3]. Fin septembre, il prend part au Clásico RCN sous les couleurs de sa précédente formation, Aguardiente Néctar[6].

Évoluant dans l'ombre de Fabio, la saison cycliste 2015 est celle de l'éclosion pour ce coureur, alors, âgé de 24 ans. Au mois d'août, il termine deuxième de la onzième étape du Tour de Colombie, où il s'immisce dans un groupe d'échappés qui lui permet d'assurer, définitivement, sa place au sommet du classement du meilleur grimpeur de l'épreuve[7]. Puis début octobre, il s'adjuge l'étape reine du Clásico RCN 2015[8]. Il achève cette compétition majeure du cyclisme colombien à la quatorzième place[9]. Ce même mois, ses résultats lui permettent de signer avec l'équipe continentale Movistar Team América[1].

Durant les deux saisons passées chez Movistar Team América, Álvaro Duarte remporte deux étapes dans des courses du calendrier national colombien, une à la Vuelta a Cundinamarca 2016[10] et une à la Clásica de Fusagasugá 2017[11]. À l'arrêt de son équipe, Duarte trouve, en février 2018, un accord avec la formation Forca-Amskins, équipe continentale malaisienne. Il a la volonté de vivre en Malaisie, pour être près de ses coéquipiers et s'adapter rapidement au rythme des compétitions qu'il devra affronter. Sa première course est le Tour de Langkawi, au mois de mars[12]. Grâce notamment à une sixième place dans l'étape reine[13], il la termine au neuvième rang. Duarte assortit ce résultat du trophée du meilleur grimpeur de l'épreuve[14]. Un mois plus tard, Álvaro Duarte remporte le Tour de Lombok, épreuve indonésienne de l'UCI Asia Tour 2018[15]. Il s'agit de la première victoire de Duarte au classement général d'une course par étapes reconnue par l'UCI[16].

En août 2019, il est annoncé qu'il a été contrôlé positif lors du Tour de Colombie 2019 et est provisoirement suspendu[17].

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er août 2015 au 31 décembre 2015
  2. Du 1er janvier 2015 au 31 juillet 2015
  3. Citons pêle-mêle le Memorial Juan Manuel Santisteban, le Trofeo Ayuntamiento de Valdaliga ou encore la Vuelta a Coruña.

RéférencesModifier

  1. a b et c (es) « Los hermanos Duarte se mueven para el 2016 », sur nuestrociclismo.com, (consulté le 18 janvier 2016)
  2. (es) « Listado de participantes », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 19 janvier 2016)
  3. (es) « Les différents classements finals du Tour de Colombie 2013 », sur docs.google.com (consulté le 19 janvier 2016)
  4. (es) « Dos ciclistas colombianos harán parte del equipo Louletano en el 2014 », sur www.eltiempo.com, (consulté le 19 janvier 2016)
  5. (es) « Álvaro Duarte refuerza el Construcciones Paulino », sur www.ciclismoenasturias.com, (consulté le 19 janvier 2016)
  6. (es) « Les différents classements finals du Clásico RCN 2014 », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 19 janvier 2016)
  7. (es) « Vuelta Colombia, Et.11: Suárez se estrenó en Ituango, Duarte y Flober campeones adelantados », sur nuestrociclismo.com, (consulté le 18 janvier 2016)
  8. (es) « Duarte se impuso en Ibagué y Mendoza sigue de líder del Clásico », sur www.eltiempo.com, (consulté le 18 janvier 2016)
  9. (es) « Les différents classements finals du Clásico RCN 2015 », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 18 janvier 2016)
  10. (es) « Vuelta a Cundinamarca: Álvaro Duarte se impuso en Chía », sur www.colombiasports.net, (consulté le 4 mars 2018)
  11. (es) « Robinson Chalapud se coronó campeón de la Clásica de Fusagasugá », sur www.colombiasports.net, (consulté le 4 mars 2018)
  12. (es) « Álvaro Duarte firma con el Forca Amskins Racing de Malasia », sur www.eltiempo.com, (consulté le 3 mars 2018)
  13. (es) « Tour de Langkawi: Álvaro Duarte sexto en etapa reina donde se impuso Artem Ovechkin ahora nuevo líder », sur www.eltiempo.com, (consulté le 25 mars 2018)
  14. (es) « Tour de Langkawi: Álvaro Duarte campeón de la montaña. Título para Ovechkin. Guardini ganó la etapa de cierre », sur www.eltiempo.com, (consulté le 25 mars 2018)
  15. (es) « Tour de Lombok: Primer título general para Álvaro Duarte y el primero de un colombiano en Indonesia », sur nuestrociclismo.com, (consulté le 17 avril 2018)
  16. (es) « El colombiano Álvaro Duarte, campeón del Tour De Lombok Mandalika (2.2) », sur www.ciclismointernacional.com, (consulté le 17 avril 2018)
  17. (es) Otros tres ciclistas colombianos arrojaron positivo en controles contra el dopaje
  18. (en) « UCI America Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  19. (en) « UCI America Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :