Álex Palou

pilote automobile espagnol
Álex Palou
Description de cette image, également commentée ci-après
Álex Palou en 2020.
Biographie
Nom complet Álex Palou Montalbo
Date de naissance (24 ans)
Lieu de naissance Sant Antoni de Vilamajor (Espagne)
Nationalité Drapeau d'Espagne Espagnol
Site web alexpalou.com
Carrière
Années d'activité Depuis 2014
Qualité Pilote automobile en monoplace
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Drapeau : États-Unis Chip Ganassi Racing
Statistiques
Numéro permanent 10

Álex Palou Montalbo, né le à Sant Antoni de Vilamajor, en Espagne, est un pilote automobile espagnol qui participe en 2021 au championnat d'IndyCar Series avec l’écurie Chip Ganassi Racing.

BiographieModifier

Débuts en monoplace (2014)Modifier

Après avoir couru près de dix ans en karting, Álex Palou fait ses débuts en monoplace en 2014. Il participe avec Campos Racing au championnat d'European F3 Open et s'impose dès sa toute première course sur le Nürburgring, après être parti en pole position. Très régulier dans ses résultats, il remporte deux autres courses, à Budapest puis à domicile à Barcelone. Il termine 3e du championnat et 2e du mini-championnat associé, le championnat d'Espagne de Formule 3.

La même année, il prend part à trois courses de Formule 4 BRDC et au Grand Prix automobile de Macao. Il termine 16e de l'épreuve.

Le GP3 Series (2015-2016)Modifier

Campos Racing lui donne l'occasion de progresser en 2015 et Palou s'engage en GP3 Series[1]. Il inscrit ses premiers points au bout de sept courses, à Spa-Francorchamps, puis enchaîne les bonnes performances. Il s'impose lors de la toute dernière course de la saison à Abou Dabi, devenant ainsi le premier pilote espagnol à remporter une course de GP3 Series. Il se classe 10e du championnat.

En Championnat de GP3 Series 2016, il conserve sa place chez Campos et obtient rapidement un podium, sur le circuit de Silverstone. Malgré tout, il ne marque que 22 points, soit plus de deux fois moins qu'en 2015. Il termine 15e au classement des pilotes.

Exil au Japon et retour en Europe (2017)Modifier

Álex Palou décide en 2017 de partir au Japon pour poursuivre sa carrière, en s'engageant dans le championnat du Japon de Formule 3. Seul pilote européen du plateau, il se classe 3e du championnat avec trois victoires et cinq pole positions. Il retourne courir en Europe au courant de l'été, puisqu'il rejoint Teo Martín Motorsport en Formule V8 3.5. Dès son premier week-end dans la discipline, au Nürburgring, il s'illustre en obtenant les deux pole positions et en remportant la course 2[2]. Il s'élance une deuxième fois depuis la pole à Austin et marque 68 points en six courses, ce qui lui permet de se classer 10e du championnat. Ces belles performances lui donnent le droit de disputer les deux dernières manches de la saison de Formule 2, une nouvelle fois au sein de l'écurie Campos Racing[3]. Palou inscrit cinq points. En novembre, il participe pour la deuxième fois au Grand Prix de Macao et le termine à la 11e place.

La Formule 3 (2018)Modifier

En 2018, Álex Palou participe au championnat d'Europe de Formule 3 en signant avec Hitech GP[4]. Il obtient son premier podium de la saison à Pau, avec une 2e place. Il termine 7e du championnat avec sept podiums et 204 points.

Retour au Japon en Super Formula (2019)Modifier

En 2019, Álex Palou décide de retourner au Japon et de signer chez TCS Nakajima Racing en Super Formula. Il réalise un hat trick lors de la course de Fuji et termine 3e au classement des pilotes.

L'IndyCar Series (depuis 2020)Modifier

En 2020, Álex Palou rejoint Dale Coyne Racing en IndyCar Series[5]. Il termine 16e du championnat pour sa première saison, avec comme meilleur résultat une troisième place obtenue à Road America.

En 2021, il signe chez l'écurie de pointe Chip Ganassi Racing[6]. Il obtient rapidement des résultats probants, avec une victoire dès la première course de la saison en Alabama[7]. Lors des 500 miles, il lutte pour la victoire jusque dans le dernier tour mais doit s'incliner face à Hélio Castroneves, et doit se contenter de la deuxième place.

CarrièreModifier

Résultats en monoplaceModifier

Saison Championnat Écurie Courses Victoires Pole positions Meilleurs tours Podiums Points Classement
2014 BRDC Formula 4   SWR Racing 3 0 0 0 0 48 23e
European F3 Open   Campos Racing 16 3 3 4 11 242 3e
Championnat d'Espagne de Formule 3 6 1 1 1 5 105 2e
2015 GP3 Series   Campos Racing 18 1 0 1 1 51 10e
2016 GP3 Series 18 0 0 0 1 22 10e
2017 Championnat du Japon de Formule 3   Threebond with Drago Corse 20 3 5 3 10 102 3e
Formule V8 3.5   Teo Martín Motorsport 6 1 3 1 3 68 10e
Formule 2   Campos Racing 4 0 0 0 0 5 21e
2018 Championnat d'Europe de Formule 3   Hitech GP 30 0 0 2 7 204 7e
2019 Super Formula   TCS Nakajima Racing 7 1 3 2 1 26 3e
2020 IndyCar Series   Dale Coyne Racing 14 0 0 1 1 238 16e
2021 IndyCar Series   Chip Ganassi Racing 6 1 1 2 3 248 1er

Note : certaines courses sont communes à plusieurs championnats.

Résultats aux 500 miles d'IndianapolisModifier

Année Châssis Moteur Départ Arrivée Équipe
2020 Dallara Honda 7 28 Dale Coyne Racing
2021 Dallara Honda 6 2 Chip Ganassi Racing

Notes et référencesModifier

  1. « GP3 ? Alex Palou et Zaid Ashkanani avec Campos Racing », sur autohebdo.com, (consulté le 30 décembre 2017)
  2. Benjamin Vinel, « Álex Palou fait sensation au Nürburgring », sur motorsport.com, (consulté le 30 décembre 2017)
  3. « Alex Palou remplace Visoiu chez Campos », sur autohebdo.com, (consulté le 30 décembre 2017)
  4. Jacques-Armand Dupuis, « Alex Palou se lance à plein temps en F3 », sur autohebdo.com, (consulté le 5 janvier 2018)
  5. Jacques-Armand Dupuis, « Alex Palou débarque en Indycar chez Dale Coyne Racing », sur autohebdo.com, (consulté le 19 décembre 2019)
  6. Adrien Toulisse, « Alex Palou chez Chip Ganassi en 2021 », sur autohebdo.com, (consulté le 29 octobre 2020)
  7. « IndyCar : Alex Palou remporte le Grand Prix d'Alabama, Romain Grosjean dans le Top 10 pour sa première », sur rtbf.be, (consulté le 19 avril 2021)

Liens externesModifier