À pâlir la nuit

livre de Carter Brown

À pâlir la nuit
Auteur Carter Brown
Pays Drapeau de l'Australie Australie
Genre Roman policier
Version originale
Langue Anglais australien
Titre The Body
Éditeur Horwitz Publications Inc. Pty. Ltd.
Collection Numbered Series
Lieu de parution Sydney
Date de parution 1957
Version française
Traducteur Frank Degrémont
Éditeur Gallimard
Collection Série noire no 477
Lieu de parution Paris
Date de parution 1959
Nombre de pages 191
ISBN 2070474771
Série Al Wheeler
Chronologie

À pâlir la nuit (The Body) est un roman policier de l’écrivain australien Carter Brown publié en 1958[1] aux États-Unis[2]. Le livre paraît en France en 1959 dans la Série noire. La traduction, prétendument "de l'américain", est signée Frank Degrémont.

Caractéristiques du romanModifier

C'est la première des nombreuses aventures du lieutenant Al Wheeler, ancien des services de renseignements de l'armée, bras droit du shérif Lavers dans la ville californienne fictive de Pine City (encore traduite Pin City dans ce premier volume de la série).

Le héros est aussi le narrateur, qui se présente ainsi, p. 9 : « Je n'ai rien d'un sybarite, voyez-vous, mais en fait, il n'y a que trois choses qui me tiennent à cœur : mon "high-fi", mon Austin-Healey et les femmes ». Si l'on ajoute le scotch, ce sont effectivement les éléments que l'on retrouvera dans la suite des enquêtes d'Al Wheeler.

 
Une Austin-Healey de 1958, la voiture d'Al Wheeler

RésuméModifier

Deux jeunes femmes sont successivement retrouvées poignardées à Pine City, avec le même tatouage en haut du bras, et une identité mystérieuse. Comme la Brigade criminelle piétine, le shérif Lavers demande au lieutenant Wheeler de reprendre l'enquête en parallèle, avec ses méthodes « peu orthodoxes ». Sur fond de rivalité entre services, Al Wheeler se précipite donc dans une entreprise de pompes funèbres, un institut de beauté, un réseau de call-girls, et se retrouve avec un certain nombre de corps sur les bras, pas toujours vivants.

PersonnagesModifier

  • Al Wheeler, lieutenant enquêteur au bureau du shérif de Pine City.
  • Le shérif Lavers.
  • Annabelle Jackson, secrétaire du shérif.
  • Lieutenant Hammond, de la Brigade Criminelle.
  • Charlie Katz, responsable de la morgue.
  • Alexis Rodinoff, entrepreneur de pompes funèbres.
  • Drusilla Peace, son employée.
  • Douglas Bond, fiancé de l'une des victimes.
  • Eli Kaufman, « caïd de Los Angeles ».
  • Marlène, sa femme.
  • Jo Dexter, amie de Marlène.
  • Porky Smith, bras droit d'Eli Kaufman.
  • Jo et Mac, gardes du corps.
  • Frankie, call-girl.

ÉditionModifier

AdaptationModifier

Notes et référencesModifier

  1. La version originale australienne , sous le titre No Law Against Angels, a été publiée en 1957 (Horwitz Publications Inc. Pty. Ltd., Numbered Series n° 43, 1957)[1], mais comme c'est presque toujours le cas pour les livres de Carter Brown, la traduction française se réfère à l'édition américaine.
  2. New American Library, Signet Books n° S1527, juillet 1958 (ISBN 0451015274)